En bref

Le chef d'orchestre Jérôme Correas excelle dans l’art subtil de la musique baroque française et italienne qu’il défend sur les grandes scènes internationales.

En 2001, il fonde Les Paladins, orchestre baroque explorant les répertoires allant de Monteverdi à Mozart. Parallèlement à la direction artistique des Paladins, Jérôme Correas mène également une carrière de chef d’orchestre invité.

Jérôme Correas a toujours eu à cœur de transmettre son art et de former les jeunes artistes professionnels. Il donne régulièrement des Master classes au Conservatoire national supérieur de musique de Paris (CNSMDP), au Conservatoire Guiseppe Verdi à Milan, à l’atelier lyrique de l’Opéra de Paris, au Pôle Supérieur de Dijon, à l’Ecole normale de musique de Paris et dans les Conservatoires à rayonnement régional (CRR) de Paris, de Toulouse et de Nice.

En 2022, l’actualité de Jérôme Correas sera marquée en janvier par la création d’ORFEO 5063 au Théâtre de St-Quentin-en-Yvelines et la sortie de l'album Enchantresses avec Sandrine Piau, puis en mars il dirigera l’orchestre philharmonique de Nice dans Phaéton de Lully à l’opéra de Nice.

Biographie

Jérôme Correas a suivi une double formation de claveciniste et de chanteur. Élève du claveciniste et musicologue Antoine Geoffroy-Dechaume, premier Prix du CNSMD de Paris en Chant baroque dans la classe de William Christie, puis en Art lyrique dans celle de Xavier Depraz, Jérôme Correas poursuit sa formation avec René Jacobs au Studio Versailles Opéra puis à l’école d’art lyrique de l’Opéra de Paris.

Membre des Arts Florissants de 1988 à 1993, Jérôme Correas a ensuite chanté sous la direction de Christophe Rousset, Sigiswald Kuijken, Jean-Claude Malgoire, Marek Janowski, Sylvain Cambreling, Christophe Coin, Michel Corboz, Philippe Entremont, Marco Guidarini, François-Xavier Roth et Jean-François Heisser. 

En 2001, Jérôme Correas se tourne vers la direction d’orchestre et fonde Les Paladins. Il dirige de nombreux opéras de Monteverdi, Marazzoli, Cavalli, Lully, Desmarest, Destouches, Rameau, Haendel, Pergolèse, Grétry, Haydn, allant même jusqu’à l’époque romantique avec Clapisson.

Jérôme Correas est également invité à diriger des orchestres en France et à l’étranger (Orchestre du Teatro Massimo Bellini à Catane, Orchestre de l’opéra de Rouen, Moscow Chamber Orchestra, Orchestre symphonique des Baléares, Orchestre baroque de St Pétersbourg).

En mars 2022, il dirigera l’Orchestre Philharmonique et le Chœur de l’Opéra de Nice dans Phaéton de Lully, dans une mise en scène d’Éric Oberdoff.

Nommé chevalier des Arts et Lettres depuis 2011, Jérôme Correas a toujours eu à cœur de transmettre son art auprès du jeune public et des futurs professionnels. Il dirige le Jeune Chœur de l’Opéra de Massy et intervient régulièrement pour des Master classes au CNSM de Paris, aux CRR de Toulouse, de Paris et de Nice, au Pôle supérieur de Dijon, à l’atelier lyrique de l’Opéra de Paris, à l’École normale de musique de Paris.

ÉCOUTER / VOIR

Image

Invité de La Matinale de Jean-Baptiste Urbain, Jérôme Correas nous parle de son nouveau spectacle "Orfeo 5063" et de son nouveau disque consacré à Haendel avec Sandrine Piau.

Image

Au détour d'une série de courtes vidéos, "Les Paladins démasqués", découvrez celles et ceux qui font et composent les rangs des Paladins. Pour ce 1er épisode, rencontre avec Jérôme Correas, directeur artistique et musical des Paladins.

Radio Classique

A l'occasion de la publication de son nouvel album avec la soprano Sandrine Piau et de son spectacle "Orfeo 5063", Jérôme Correas est l'invité du Journal du classique de Claire Mézan.

Image

Air de Susanna "Giunse alfin il momento... Deh vieni, non tardar" par Sandrine Piau dirigée par Jérôme Correas.
Concert du 24 septembre 2015 avec le Moscow chamber orchestra au Great hall of the Moscow Conservatory.

Image

Émission Le Magazine de Lionel Esparza du jeudi 13 novembre 2014 sur France Musique.
Interview de Jérôme Correas à l'occasion de la tournée de l'opéra Les Indes Galantes en 2015-2016.

Image

Extrait de la représentation du 26 novembre 2015 au Zénith de Pau dirigée par Jérôme Correas.
Production : Les Paladins – Jérôme Correas

En bref

Le chef d'orchestre Jérôme Correas excelle dans l’art subtil de la musique baroque française et italienne qu’il défend sur les grandes scènes internationales.

En 2001, il fonde Les Paladins, orchestre baroque explorant les répertoires allant de Monteverdi à Mozart. Parallèlement à la direction artistique des Paladins, Jérôme Correas mène également une carrière de chef d’orchestre invité.

Jérôme Correas a toujours eu à cœur de transmettre son art et de former les jeunes artistes professionnels. Il donne régulièrement des Master classes au Conservatoire national supérieur de musique de Paris (CNSMDP), au Conservatoire Guiseppe Verdi à Milan, à l’atelier lyrique de l’Opéra de Paris, au Pôle Supérieur de Dijon, à l’Ecole normale de musique de Paris et dans les Conservatoires à rayonnement régional (CRR) de Paris, de Toulouse et de Nice.

En 2022, l’actualité de Jérôme Correas sera marquée en janvier par la création d’ORFEO 5063 au Théâtre de St-Quentin-en-Yvelines et la sortie de l'album Enchantresses avec Sandrine Piau, puis en mars il dirigera l’orchestre philharmonique de Nice dans Phaéton de Lully à l’opéra de Nice.

Biographie

Jérôme Correas a suivi une double formation de claveciniste et de chanteur. Élève du claveciniste et musicologue Antoine Geoffroy-Dechaume, premier Prix du CNSMD de Paris en Chant baroque dans la classe de William Christie, puis en Art lyrique dans celle de Xavier Depraz, Jérôme Correas poursuit sa formation avec René Jacobs au Studio Versailles Opéra puis à l’école d’art lyrique de l’Opéra de Paris.

Membre des Arts Florissants de 1988 à 1993, Jérôme Correas a ensuite chanté sous la direction de Christophe Rousset, Sigiswald Kuijken, Jean-Claude Malgoire, Marek Janowski, Sylvain Cambreling, Christophe Coin, Michel Corboz, Philippe Entremont, Marco Guidarini, François-Xavier Roth et Jean-François Heisser. 

En 2001, Jérôme Correas se tourne vers la direction d’orchestre et fonde Les Paladins. Il dirige de nombreux opéras de Monteverdi, Marazzoli, Cavalli, Lully, Desmarest, Destouches, Rameau, Haendel, Pergolèse, Grétry, Haydn, allant même jusqu’à l’époque romantique avec Clapisson.

Jérôme Correas est également invité à diriger des orchestres en France et à l’étranger (Orchestre du Teatro Massimo Bellini à Catane, Orchestre de l’opéra de Rouen, Moscow Chamber Orchestra, Orchestre symphonique des Baléares, Orchestre baroque de St Pétersbourg).

En mars 2022, il dirigera l’Orchestre Philharmonique et le Chœur de l’Opéra de Nice dans Phaéton de Lully, dans une mise en scène d’Éric Oberdoff.

Nommé chevalier des Arts et Lettres depuis 2011, Jérôme Correas a toujours eu à cœur de transmettre son art auprès du jeune public et des futurs professionnels. Il dirige le Jeune Chœur de l’Opéra de Massy et intervient régulièrement pour des Master classes au CNSM de Paris, aux CRR de Toulouse, de Paris et de Nice, au Pôle supérieur de Dijon, à l’atelier lyrique de l’Opéra de Paris, à l’École normale de musique de Paris.

ÉCOUTER / VOIR

Image

Au détour d'une série de courtes vidéos, "Les Paladins démasqués", découvrez celles et ceux qui font et composent les rangs des Paladins. Pour ce 1er épisode, rencontre avec Jérôme Correas, directeur artistique et musical des Paladins.

Image

Air de Susanna "Giunse alfin il momento... Deh vieni, non tardar" par Sandrine Piau dirigée par Jérôme Correas.
Concert du 24 septembre 2015 avec le Moscow chamber orchestra au Great hall of the Moscow Conservatory.

Image

Émission Le Magazine de Lionel Esparza du jeudi 13 novembre 2014 sur France Musique.
Interview de Jérôme Correas à l'occasion de la tournée de l'opéra Les Indes Galantes en 2015-2016.

Image

Extrait de la représentation du 26 novembre 2015 au Zénith de Pau dirigée par Jérôme Correas.
Production : Les Paladins – Jérôme Correas