Rossi : Soleils baroques

Soleils clairs, soleils sombres du baroque caravagesque…
Un programme autour de la lumière qui réunit des chefs-d’oeuvre de deux grands maîtres romains de la cantate, Luigi Rossi et Marco Marazzoli. Des pages qui ont enchanté l’Europe du XVIIe siècle à découvrir pour la première fois au disque.


Programme

Luigi Rossi
1. à 7. La predica del Sole
8. Vorrei scorpiti un dì
9. Due labbra di Rose
10. A chi vive ogn’hor contento
11. Cantate di Natale
12. à 17. Serenata a tre voci
18. Lucciolette vaganti
19. Soffrirei con lieto core
20.  » Passacaille del sign(or) Louigi « …
21. M’uccidete begli occhi

Marco Marazzoli
22. à 28. La predica del Sole

 

Solistes

Monique Zanetti – soprano
Barbara Kusa – soprano
Jean-François Lombard – ténor
Hervé Lamy – ténor
Arnaud Richard – baryton-basse

Les Paladins – direction Jérôme Correas

Orchestre

Françoise Duffaud, Guillaume Humbrecht – violons
Emmanuelle Guigues – viole de gambe
Thomas de Pierefeu – violone
Angélique Mauillon – harpe
Rémi Cassaigne – théorbe et guitare
Jérôme Correas – clavecin et orgue


Presse

« Trop rares sont les disques consacrés à l’extraordinaire Luigi Rossi pour que l’on ne se précipite pas sur celui-ci. Peu de compositeurs baroques ont à ce point distillé cet art du clair-obscur musical et de la transe mystique. (…) Le continuo des Paladins est remarquable. A la fois capricieux et libre, simple et savant, c’est un concours de violons moirés, de violone pourpre, de harpe scintillante doublant les arpèges du chitaronne où le souffle du positif provoque un permanent sfumato musical. Le CD s’achève par une seconde prédication solaire, cette fois de la main de Marco Marazzoli, un autre de ces artisans musicaux au service de la Rome baroque.(…) Toutes les exaltations et les fêlures d’un siècle se trouvent ici ramassées. »

Vincent Borel, Classica, juin 2008

Récompenses

Image